pd-trade.eu

Optez pour un investissement sécurisé avec l’achat LMNP

Si vous recherchez un investissement rentable sans prendre de risques, ne passez pas à côté de la location meublée non professionnelle ! Il ne nécessite pas de connaissances spécialisées pour sa mise en place, il est facile à gérer et il peut vous fournir un revenu supplémentaire sur le long terme. Zoom sur l’achat lmnp et les incontournables à connaître avant de se lancer.

Principe de l’achat lmnp

Comme son nom l'indique, il s'agit de louer un logement meublé sans en faire votre activité professionnelle ou principale. Le statut existe depuis 1949 et permet une optimisation fiscale intéressante, ce qui explique son succès. Les revenus gagnés doivent être déclarés dans la case appropriée de votre déclaration de revenus, mais ils seront nets d'impôt ! De plus, si vous achetez un nouveau bien (ou si vous reprenez un contrat existant), la TVA est récupérable.

Pourquoi devenir loueur meublé non professionnel ?

De tous les types d'investissements immobiliers, vous constaterez rapidement les avantages de l’achat lmnp en termes de facilité d'accès et de gestion.

Selon l'objectif, les raisons d'adopter ce statut sont multiples :

  • Devenez propriétaire,
  • Réalisez un bénéfice annuel pouvant aller jusqu'à 7%,
  • Constituer une épargne,
  • Augmenter votre capital grâce à la plus-value sur la revente du bien en LMNP,
  • Garantir un complément de revenu à la retraite,
  • Bénéficiez d'avantages fiscaux.

Conditions d'accès au statut LMNP

Avant votre location, inscrivez-vous auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent. Remplissez un formulaire et vous obtiendrez un numéro Siret : vous êtes officiellement en affaires !

La première condition de l’achat lmnp est que vous ayez un logement meublé. Pour conserver votre statut de loueur en meublé non professionnel, vous devez percevoir moins de 23 000 € de revenus locatifs au cours d'un exercice fiscal ET ces revenus ne doivent pas dépasser la moitié des revenus de votre foyer fiscal.
Contraintes de gestion du LMNP

 Ceux-ci sont minimes. En matière de fiscalité, lors de votre déclaration initiale, vous choisissez entre:

  • Le régime micro-BIC, qui ne nécessite pas de décompte particulier si ce n'est le calcul d'un abattement de 50% (71% pour les gîtes et chambres d'hôtes) préalablement à votre déclaration. La simple mention de vos revenus locatifs sur votre déclaration d'impôt annuelle suffit.
  • Le régime réel simplifié, qui vous permet de déduire vos dépenses réelles mais vous oblige à établir un bilan et un compte de résultat. Il est fortement recommandé de consulter un comptable agréé, notamment pour le calcul des amortissements. Si vous créez un déficit, celui-ci peut être reporté en totalité sur plusieurs années.

Fort de tous les conseils, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel du LMNP comme Nature et Résidence Village pour trouver l'acquisition qui correspond à votre profil. Choisir une résidence plutôt qu'une autre n'est pas une mince affaire, tout comme négocier le contrat avec l'exploitant.

Investissement

  1. 25 Janv. 2023Les façons d’emprunter pour investir236 cliques